Burundi: Pierre Buyoya est décédé des suites de la Covid-19

par NORDSUD
11 vues

Le Burundi est en deuil.  Pierre Buyoya, l’ancien chef de l’Etat burundais, est décédé dans la nuit du jeudi 17 au vendredi 18 décembre 2020. Une disparition des suites de la Covid-19.

Agé de 71 ans, l’ex-haut représentant de l’Union africaine pour la Mali et le Sahel «avait été hospitalisé mercredi de la semaine passée [le 9 décembre] dans un hôpital de Bamako, où il avait été placé sous respirateur», a précisé à l’AFP le membre de sa famille. «Il a été évacué sur Paris hier [jeudi en début d’après-midi], son avion a fait une escale et est arrivé en France dans la nuit. Il est décédé dans une ambulance qui l’amenait dans un hôpital parisien pour des soins», poursuit la famille.

Pierre Buyoya a dirigé le Burundi de 1987 à 1993 et une nouvelle fois de 1996 à 2003. Récemment, il venait de démissionner de son poste de haut représentant de l’Union africaine pour le Mali et le Sahel.

Une fonction qu’il occupait depuis 2012. En octobre, M. Buyoya avait été condamné à la prison à perpétuité dans son pays pour l’assassinat en 1993 de son prédécesseur, Melchior Ndadaye. L’ex-président avait dénoncé «un procès politique mené de manière scandaleuse» et avait démissionné fin novembre de son rôle d’envoyé spécial de l’UA pour « laver [son] honneur».

Charles Assagba

Articles similaires

Laissez un commentaire

* En utilisant ce formulaire, vous acceptez le stockage et le traitement de vos données par ce site Web.

Le site Web nordsud utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que cela vous convient, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. J'accepte Lire la suite