Facebook obligée de lâcher WhatsApp et Instagram

par NORDSUD
28 vues

Le propriétaire de Facebook, Marc Zuckerberg devra se séparer de WhatsApp et d’Instagram. C’est du moins ce qu’exige la justice américaine qui l’accuse de faire entrave à la libre concurrence. L’autorité de régulation de la concurrence et les procureurs représentant 48 États ont porté plainte contre le réseau social pour abus de position dominante face à ses concurrents.

En perte de vitesse suite à la migration d’une kyrielle d’adolescents vers WhatsApp, le propriétaire de Facebook avait racheté la messagerie WhatsApp en 2014 pour la bagatelle de 22 milliards de dollars (soit 11.902 milliards FCFA). Deux années avant cet achat, Marc Zuckerberg jetait son dévolu sur Instagram. Il déboursera le milliard de dollars pour son rachat. Cette vision avant-gardiste du propriétaire de Facebook lui permet actuellement d’occuper le peloton de tête de l’industrie des réseaux sociaux au monde avec le trio Facebook, WhatsApp et Instagram. C’est cette manie d’écarter la concurrence que la justice américaine bat en brèche. Pis, de telles pratiques, estime l’accusation, sont préjudiciables aux consommateurs. Ils ont moins de choix et leurs données personnelles ne sont pas protégées.

En conséquence, la Fédéral Trade Commission, l’autorité fédérale en matière de concurrence, exige de Facebook qu’il se sépare d’Instagram et de WhatsApp. De leur côté, les procureurs exigent d’être prévenus de toute acquisition supérieure à 10 millions de dollars (soit 5,4 milliards FCFA) que le réseau voudrait effectuer à l’avenir. Elle s’en prend aussi aux conditions imposées par le groupe de Mark Zuckerberg aux développeurs de logiciels.

Charles Assagba

Articles similaires

Laissez un commentaire

* En utilisant ce formulaire, vous acceptez le stockage et le traitement de vos données par ce site Web.

Le site Web nordsud utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que cela vous convient, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. J'accepte Lire la suite