Mali: Abdoulaye Maïga prend la place de Choguel Maïga

par NORDSUD
38 vues

Le chef de la junte au Mali, le colonel Assimi Goïta, a désigné, dimanche 21 août, un autre colonel, le ministre Abdoulaye Maïga, premier ministre par intérim en remplacement du civil Choguel Maïga, hospitalisé il y a quelques jours.

Outre l’important portefeuille de l’administration territoriale et de la décentralisation, Abdoulaye Maïga, âgé d’une quarantaine d’années, était aussi le porte-parole du gouvernement.

Peu connu avant sa nomination à ce poste fin 2021, il a régulièrement fait à la télévision nationale, au cours des derniers mois – et revêtu de son treillis –, certaines des annonces les plus marquantes du gouvernement et des déclarations visant la France ; il avait ainsi « exigé » fin juillet du président Emmanuel Macron qu’il quitte « définitivement sa posture néocoloniale, paternaliste et condescendante ».

Choguel Maïga a été hospitalisé, il y a 10 jours après un malaise cardiaque, selon un responsable hospitalier. Ses services s’étaient alors contentés d’annoncer qu’après « quatorze mois de travail sans répit, [il avait] été mis en repos forcé par son médecin ». Ils annonçaient son retour au travail la semaine suivante, mais aucune autre nouvelle de lui n’a été donnée officiellement depuis lors.

BAkayoko Youssouf avec AFP

Articles similaires

Laissez un commentaire

* En utilisant ce formulaire, vous acceptez le stockage et le traitement de vos données par ce site Web.

Le site Web nordsud utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que cela vous convient, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. J'accepte Lire la suite