Mali: Le calendrier pour sortir de la transition

par NORDSUD
56 vues

Le ministre malien de l’administration territoriale, le lieutenant-colonel Abdoulaye Maïga, a annoncé, ce jeudi, lors d’une conférence de presse, le calendrier électoral des joutes présidentielles et législatives. Les premiers tours des prochaines élections présidentielles et législatives ont été fixées au 27 février 2022 et d’éventuels seconds tours respectivement les 13 et 20 mars.

L’agenda de ces élections va de pair avec le «respect de la durée de la transition, c’est-à-dire dix-huit mois», a souligné Abdoulaye Maïga. Par ailleurs, le ministre a également annoncé la tenue des élections régionales et locales à la date du 26 décembre. En prélude à cette échéance, un référendum est prévu pour le 31 octobre en vue de mettre en œuvre une révision constitutionnelle.

«Cette date tient compte du temps nécessaire pour mener des consultations, élaborer le projet de Constitution, l’adopter par le Conseil national de transition [CNT, qui fait office de Parlement], et enfin son adoption par référendum», a affirmé le ministre.

Un cycle électoral qui devra tourner la page du Conseil national de transition. Ledit organe de transition a été porté au sommet de l’exécutif malien suite au coup d’Etat militaire qui avait renversé le 18 août 2020, le président Ibrahim Boubacar Keïta. Conformément aux engagements de cet organe lors de sa mise en place, la tenue des élections, 18 mois après le putsch permettra d’aborder un nouveau quinquennat sous la direction d’un président démocratiquement élu.

Charles Assagba

Articles similaires

Laissez un commentaire

* En utilisant ce formulaire, vous acceptez le stockage et le traitement de vos données par ce site Web.

Le site Web nordsud utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que cela vous convient, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. J'accepte Lire la suite