Ouattara fera passer le Fafci de 12 à 50 milliards en 2021

par NORDSUD
41 vues

Le candidat Alassane Ouattara a de bonnes nouvelles pour les femmes de Côte d’Ivoire dans son programme de société baptisé «La Côte d’Ivoire solidaire : le meilleur pour les femmes».

 En effet, le candidat du RHDP à l’élection présidentielle du 31 octobre 2020 promet de faire passer le fonds d’appui aux femmes de Côte d’Ivoire (FAFCI) actuellement de 12 milliards de francs CFA à 50 milliards de francs  CFA par an à partir de 2021, en cas de réélection.

 Il prévoit aussi la poursuite et le renforcement du partenariat avec le secteur bancaire pour 15 milliards de francs CFA en vue du renforcement des capacités financières des PME dirigées par les femmes dans les secteurs prioritaires.

Au niveau de la santé, le candidat de la «Côte d’Ivoire rassemblée»,  envisage la poursuite et l’élargissement de la gratuité ciblée dans le système de santé, la construction de structures sanitaires de référence (cancer du sein et de l’utérus) dans toutes les régions de Côte d’Ivoire, la prise en charge gratuite des médicaments innovants et des traitements du cancer du sein et du col de l’utérus, du cerveau et des ovaires.  

Au plan éducatif, Alassane Ouattara s’engage pour la scolarisation systématique des jeunes filles et l’alphabétisation des moins jeunes. Il compte augmenter les bourses d’excellence pour les jeunes filles dans le domaine de la science et dans les secteurs prioritaires, ainsi que le nombre de maison digitale dédiées aux femmes. De même, Ouattara s’engage pour la construction de structures éducatives de base pour couvrir l’ensemble du territoire national notamment dans chaque région jusqu’en 2022 et dans tous les chefs-lieux de  département jusqu’en 2025.

Allah Kouamé, Correspondant permanent

Articles similaires

Laissez un commentaire

* En utilisant ce formulaire, vous acceptez le stockage et le traitement de vos données par ce site Web.

Le site Web nordsud utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que cela vous convient, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. J'accepte Lire la suite