Parlement européen: Roberta Metsola élue présidente

par NORDSUD
18 vues

La députée européenne de Malte Roberta Metsola a été élue ce mardi 18 janvier 2022 présidente du Parlement européen, obtenant la majorité absolue dès le premier tour du scrutin. Elle succède ainsi à l’Italien David Sassoli, décédé le 11 janvier et dont le mandat s’achevait cette semaine.

La conservatrice maltaise Roberta Metsola a été élue, mardi 18 janvier, présidente du Parlement européen, le jour même de ses 43 ans. Elle a obtenu la majorité absolue dès le premier tour du scrutin (458 voix sur 705), en dépit de son opposition à l’avortement, qui suscite de nombreuses critiques.

Europhile membre du groupe de droite du Parti populaire européen (PPE), première force politique de cette institution, elle faisait figure de favorite pour succéder à l’Italien David Sassoli, décédé le 11 janvier et dont le mandat prenait fin cette semaine. 

Elle était opposée à trois autres candidats : l’Espagnole Sira Rego (gauche radicale), le Polonais Kosma Zlotowski (ECR, eurosceptiques) et la Suédoise Alice Bah Kuhnke (les Verts). Chacun d’eux a défendu brièvement sa vision mardi matin, avant le scrutin. 

Que peut le Parlement européen ?

À l’issue de l’entrée en vigueur du traité de Lisbonne le 1er décembre 2009, les pouvoirs du pe sont considérables.

4En matière de contrôle, si les compétences du pe peuvent sembler restreintes, elles ne le sont pas. Certes, la procédure de censure de la Commission n’a pas vocation à être utilisée – et n’a d’ailleurs jamais été menée à son terme – et le pe reste désarmé face au Conseil et au Conseil européen. Toutefois, l’important est ailleurs. Le pe dispose de tous les outils nécessaires à un contrôle étroit des activités de la Commission et, dans une mesure moindre, du Conseil et du Conseil européen : questions écrites, orales, et de l’heure des questions ; commissions temporaires et d’enquête ; auditions ; accès aux documents des autres institutions ; capacité à agir contre eux devant la Cour ; communication de multiples rapports par la Commission ; appui technique du Médiateur et de la Cour des comptes ; suivi exhaustif de l’exécution du budget ; informations sur la comitologie…

La quantité d’informations accessibles aux députés est quasiment illimitée, leurs capacités d’investigation grandes et leur indépendance totale.

Bakayoko Youssouf

Articles similaires

Laissez un commentaire

* En utilisant ce formulaire, vous acceptez le stockage et le traitement de vos données par ce site Web.

Le site Web nordsud utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que cela vous convient, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. J'accepte Lire la suite