Prix Nobel de la paix 2022: Un doigt d’honneur à Poutine

par NORDSUD
42 vues

Le prix Nobel de la paix 2002 a été décerné ce vendredi 7 octobre 2022 à Oslo à l’opposant bélarusse Ales Bialiatski, l’ONG russe Memorial et le Centre ukrainien pour les libértés civiles (CLC). 

En récompensant ces trois acteurs de trois pays impliqués dans le conflit ukrainien, l’académie Nobel a voulu envoyer un signal fort en cette année marquée par le déclenchement de l’invasion russe en Ukraine.

«Ils représentent la société civile dans leurs pays, le droit de critiquer le pouvoir, les droits des citoyens, la lutte contre les crimes de guerre, les abus de pouvoir», a justifié l’académie Nobel, pour qui ces trois lauréats incarnent encore «la paix et démocratie».

Alès Bialiatski est l’un des initiateurs du mouvement pour la démocratie qui a émergé au Bélarus au milieu des années 1980. Cet activiste de 60 ans est connu pour son travail à la tête du Centre des droits de l’homme Viasna, la principale organisation de défense des droits de l’homme au Bélarus. Vice-président de la Fédération internationale pour les droits humains, il est emprisonné au Bélarus depuis le 14 juillet 2021.

L’ONG russe Memorial documente les crimes passés et présents commis par l’Etat soviétique puis russe. Le pouvoir poutinien a dissous cette association, qui fait figure d’opposition interne, au moins de février, à quelques jours du début de l’invasion de l’Ukraine. Depuis, ses membres poursuivent leur travail en exil dans différents pays du monde.

Le Centre ukrainien pour les libertés civiles (CLC) a été créé en 2007 et est basé à Kyiv. La mission du CLC est de promouvoir les valeurs des droits de l’homme et de la démocratie en Ukraine et dans la région de l’OSCE.

Articles similaires

Laissez un commentaire

* En utilisant ce formulaire, vous acceptez le stockage et le traitement de vos données par ce site Web.

Le site Web nordsud utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que cela vous convient, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. J'accepte Lire la suite