Youssouf Ballo, Trader et fier de l’être

par NORDSUD
Publié: Dernière mise à jour le 120 vues

C’est un jeune ivoirien qui veut croire en ses chances. Youssouf Ballo prouve que l’ouverture d’esprit est le point de départ à toute créativité.

Il fait partie de ces jeunes ambitieux qui veulent apporter leur pierre à l’onéreux édifice africain.  Et Youssouf Ballo a décidé de passer par l’entreprenariat.

Depuis le 25 septembre, la plateforme Legafrik.com propose aux entrepreneurs des modèles de formulaires afin de simplifier leurs démarches juridiques dans les 17 pays de l’espace Ohada. Pour Youssouf Ballo, le créateur de ce site, tout a commencé lorsque son oncle, entrepreneur en électroménager, a sollicité ses compétences en droit afin de réaliser un contrat de bail pour un contrat commercial. «J’ai d’abord tenté de chercher un modèle-type sur Internet. Je n’ai trouvé aucune base de données, rien. J’ai trouvé ça fou !», raconte le jeune Ivoirien de 27 ans, originaire d’Oumé.

MBA

Et cette autre anecdote dont il se souvient : «Je suis parti à Londres pour étudier la médecine. Pour arrondir les fins du mois, j’ai pris un boulot à mi-temps au sein de l’une des plus grandes banques américaines (Lehman Brothers). C’est là-bas que j’ai eu le déclic, j’ai été introduit à la finance de marché et le commerce international. J’ai donc décidé de faire plutôt la finance pour devenir Trader. Après avoir fini mon Master, j’ai travaillé pendant un petit moment sur la bourse à Londres et je suis allé faire un MBA en commerce international pour me permettre de faire le lien entre les marchés financiers et les marchés physiques», se rappelle ce juriste.

Associé

Il lui fallait alors trouver un stage en alternance. C’est ainsi qu’avec son premier associé, il décide de monter son projet/entreprise pour valider le diplôme avec. Youssouf Ballo et son compatriote Daouda Diallo, ingénieur informaticien, viennent ainsi de lancer une plateforme permettant de générer des documents juridiques et de mettre les entrepreneurs de tout l’espace Ohada en relation avec des avocats. Aujourd’hui sa plateforme facilite la création d’entreprise et l’assistance juridique, fiscale et comptable aux entrepreneurs. Ils disposent de 15 membres basés entre Paris, Abidjan et Ouagadougou.

Raphaël Tanoh

Articles similaires

Laissez un commentaire

* En utilisant ce formulaire, vous acceptez le stockage et le traitement de vos données par ce site Web.

Le site Web nordsud utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que cela vous convient, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. J'accepte Lire la suite