Abengourou: La vie reprend malgré des échauffourées

par NORDSUD
17 vues

 »Élections c’est pas la guerre » comme le disait un artiste musicien. Après les élections du samedi 31 octobre empruntes de quelques échauffourées et en attendant les résultats finaux, la vie reprend son cours normal en dépit de quelques échauffourées. En effet, une vive tension entre manifestants de l’opposition et ceux du pouvoir sortant se déroule actuellement. Le préfet de région, Fadi Ouattara, joue les bons offices en mettant en mission l’imam de la mosquée de Cafetou Bayaga Kandjoura afin qu’il calme les ardeurs. Craignant le danger, Amoikon Kouakou Banga, maire de la commune d’Abengourou, un des défenseurs de la désobéissance civile, a aussi sollicité ledit imam afin d’apaiser les ardeurs des jeunes du quartier Cafetou qui se disent victimes des agissements de ceux de Agnikro.

Kalifa Ouattara

Articles similaires

Laissez un commentaire

* En utilisant ce formulaire, vous acceptez le stockage et le traitement de vos données par ce site Web.

Le site Web nordsud utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que cela vous convient, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. J'accepte Lire la suite