Burkina: Damiba devient ministre de la Défense

par NORDSUD
23 vues

Barthélémy Simporé n’est plus le ministre de la Défense du Burkina Faso. Le président burkinabè l’a limogé. C’est à travers la lecture de deux décrets lundi 12 septembre 2022 dans la soirée à la télévision nationale que les Burkinabè l’ont appris. Et c’est le président de transition, Paul-Henri Sandaogo Damiba qui récupère le portefeuille. Il aura à ses côtés le général de brigade Silas Keïta nommé ministre délégué en charge de la Défense. C’est le premier remaniement depuis la nomination du gouvernement de transition en mars. Le motif? Le manque d’amélioration de la situation sécuritaire. Cette décision est d’autant plus surprenante que le chef de la junte à Ouagadougou dressait, il y a encore quelques jours, un bilan plutôt positif de la lutte anti-jihadiste. Mais ses propos prononcés lors d’un déplacement à Dori, chef-lieu de la région du Sahel, ont vite été ternis par la réalité du terrain. Fin août, les populations du Sahel avaient manifesté pour dénoncer ce qu’elles appellent « l’incompétence des autorités ». Le président de la transition en a semble-t-il tiré les conséquences.

Bakayoko Youssouf

Articles similaires

Laissez un commentaire

* En utilisant ce formulaire, vous acceptez le stockage et le traitement de vos données par ce site Web.

Le site Web nordsud utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que cela vous convient, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. J'accepte Lire la suite