Environnement: 44 auditeurs de l’Ande opérationnels

par NORDSUD
117 vues

C’est un pas de géant sur le front de la protection de l’environnement et du garantissement d’un cadre de vie sain en Côte d’Ivoire. L’Agence nationale de l’environnement (Ande) s’est en effet dotée de 44 auditeurs environnementaux, «un personnel compétent, chevronné et dévoué en faveur de la protection de l’environnement».

La cérémonie solennelle de prestation de serment de ces nouvelles ressources humaines s’est tenue, ce 30 mars 2022, à la salle d’audience du Tribunal de 1ère instance au Plateau.  La feuille de route desdits agents est d’assurer le contrôle de la conformité entre les politiques environnementales des entreprises et les réglementations en vigueur en Côte d’Ivoire. «Nous constatons des inerties, des résistances, lorsque nos agents vont vers les opérateurs économiques. L’assermentation va leur donner un cadre légal, ils seront désormais des officiers de police judiciaire et je pense qu’ils seront ainsi plus efficaces dans la réalisation des missions de l’Ande», indique Camus Atta, Directeur de l’Ande.

La main droite levée, les 44 auditeurs ont, à tour de rôle, déclaré :‘’Je le jure’’ suite à l’énonciation de la formule du serment. Une assermentation qui leur confère les pleins pouvoirs pour jouer le rôle de gendarmes face aux firmes qui ne respectent pas les normes environnementales. «Nos domaines d’interventions sont relatifs aux opérateurs économiques qui auront fait leur étude d’impact environnementale ou ceux qui sont en instance de réaliser cela. Nous avons un devoir d’éducation, ce n’est pas nécessairement de la répression, nous allons leur expliquer le bien-fondé d’avoir un environnement sain pour eux même et la population ivoirienne. Nous allons les inviter à venir à l’Ande afin de se conformer aux normes environnementales», renchérit le responsable. Avec pour missions de «la prise en compte des considérations environnementales dans les politiques, plans, programmes et projets de développement», l’Ande est un établissement public à caractère administratif créé par décret en 1997 sous la coupole du ministère de l’Environnement. A deux mois de la COP 15, prévue à Abidjan, cette cérémonie annonce les couleurs d’un regain d’intérêt du gouvernement pour la chose environnementale.

Charles Assagba

Articles similaires

Laissez un commentaire

* En utilisant ce formulaire, vous acceptez le stockage et le traitement de vos données par ce site Web.

Le site Web nordsud utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que cela vous convient, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. J'accepte Lire la suite