COP27: Ouverture de la grand’messe sur le climat à Charm el-Cheikh

par NORDSUD
38 vues

Les dirigeants politiques du monde entier défilent à partir de ce lundi 7 novembre 2022 à la COP27, sous pression pour renforcer leurs engagements climatiques face à un réchauffement qui s’emballe et apporter un soutien financier aux pays pauvres, qui en souffrent le plus. La 27ème conférence mondiale sur le climat de l’ONU continue lundi et mardi à Charm el-Cheikh en Égypte, avec l’entrée en scène de 110 chefs d’État et de gouvernement. Dimanche déjà, les délégués à la COP27 ont décidé de mettre pour la première fois à l’agenda officiel la question du financement des dommages causés par le réchauffement.

Le Vice-Président ivoirien Tiémoko Meyliet_Koné conduit la délégation ivoirienne, afin de réfléchir aux solutions qui permettront de sauvegarder le présent et l’avenir de notre planète.


Des interventions sur fond de crises multiples et liées qui secouent le monde, invasion de l’Ukraine, inflation galopante et menace de récession, crise énergétique, avec relance ou soutien aux énergies fossiles, ou alimentaire, alors que la population mondiale va franchir la barre des 8 milliards.

Les émissions de gaz à effet de serre doivent en effet baisser de 45 % d’ici à 2030 pour avoir une chance de limiter le réchauffement à 1,5 °C par rapport à l’ère pré-industrielle, objectif le plus ambitieux de l’Accord de Paris, pierre angulaire de la lutte contre le réchauffement.

Mais les engagements actuels des États signataires, même s’ils étaient enfin respectés, entraîneraient une hausse de 5 % à 10 % des émissions, mettant le monde sur une trajectoire au mieux de 2,4 °C d’ici à la fin du siècle. Et avec les politiques menées actuellement, c’est un catastrophique + 2,8 °C qui se profile, selon l’ONU.

Le sommet se déroulera avec deux grands absents. Le président chinois, Xi Jinping, ne viendra pas en Égypte, et son homologue américain, Joe Biden, retenu par les élections de mi-mandat, passera rapidement à la COP le 11 novembre.

La coopération entre les deux principaux émetteurs mondiaux de gaz à effet de serre, dont les relations sont tendues, est pourtant cruciale. Xi Jinping et Joe Biden pourraient toutefois se rencontrer à Bali la semaine suivante en marge du G20.

Le président français, Emmanuel Macron, doit s’exprimer lundi à la COP27, avant d’enchaîner les rendez-vous pour afficher son bilan environnemental, face à des militants déjà déçus par ce début de quinquennat.

Avec AFP

Articles similaires

Laissez un commentaire

* En utilisant ce formulaire, vous acceptez le stockage et le traitement de vos données par ce site Web.

Le site Web nordsud utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que cela vous convient, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. J'accepte Lire la suite