Finale Miss World, ce 16 mars: Olivia Yacé, le grand soir

par NORDSUD
Publié: Dernière mise à jour le 72 vues

La finale de Miss World 2021 aura finalement lieu ce 16 mars 2022. La couronne de cette compétition internationale, à laquelle la reine de beauté ivoirienne, Olivia Yacé, fait les yeux doux, choisira son vainqueur, à cette nouvelle échéance. Initialement prévu, le 17 décembre 2021, le dénouement du concours de beauté avait été reporté suite à l’irruption d’un invité non-gratta dans les loges des candidates: le coronavirus.

16 mars 2022.  C’est la nouvelle date entérinée et annoncée par le comité d’organisation du concours, ce 22 décembre, sur Facebook, pour la tenue de la finale du concours Miss World 2021, qui enregistre dans les starting-blocks de ses candidates : Olivia Yacé, Miss Côte d’Ivoire 2021. Un jour à marquer au rouge dans les agendas en Côte d’Ivoire. D’autant qu’il consacrera le bout du tunnel de la campagne numérique empreinte d’une synergie hors-pair et de la déferlante de soutien tous azimuts visant à propulser la reine de beauté ivoirienne au firmament de Miss World.

Initialement fixé au 17 décembre 2021, le clou du spectacle de cette compétition avait été renvoyé à 90 jours suite à la découverte d’une pléthore de candidates testées positives à la Covid-19. Dans les rangs de ces dernières figurait la porte-étendard du drapeau éburnéen, Olivia Yacé. Au créneau, le comité d’organisation du concours avait annoncé que les impétrantes ayant contracté le coronavirus seraient forcloses des épreuves sur scènes et qu’elles seraient jaugées sur la base d’un contenu vidéo dûment réalisé et pré-enregistré. Un coup dur qui avait provoqué une onde de choc en Côte d’Ivoire. A quelques heures du kick-off inaugural, les organisateurs ont fait machine arrière en annonçant un report de 90 jours. Appellé des vœux des supporters d’Olivia Yacé, ce rétropédalage a fait renaître, de plus belle, la flamme de l’espoir d’un sacre ivoirien. Cette reprogrammation redistribue naturellement les cartes. La Côte d’Ivoire languit donc après ce 16 mars qui sera évidemment marqué d’une pierre blanche pour la postérité parce qu’il s’agit de la première participation du pays à la finale d’un concours de cette stature.

Charles Assagba

Articles similaires

Laissez un commentaire

* En utilisant ce formulaire, vous acceptez le stockage et le traitement de vos données par ce site Web.

Le site Web nordsud utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que cela vous convient, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. J'accepte Lire la suite