Guinée : L’auto-proclamation de Dalein Diallo crée des troubles

par NORDSUD
19 vues

 

Ce mardi, au lendemain de l’annonce du candidat à la présidentielles de Guinée, Cellou Dalein Diallo, selon laquelle il sortirait victorieux du scrutin électoral du 18 octobre, la tension monte d’un cran… «Alors que des jeunes célébraient pacifiquement ma victoire, les FDS ont tiré sur la foule entrainant la mort de trois jeunes garçons et plusieurs blessés par balles», a indiqué le candidat de l’UFDG, Cellou Dalein Diallo dans un tweet récent. Des pertes en vies humaines dont il attribue la responsabilité à l’actuel président, «ces nouveaux crimes à mettre à l’actif d’Alpha Condé».  Des évènements malheureux que l’Union africaine (UA), la Communauté économique des Etats de l’Afrique de l’Ouest (Cedeao) et l’ONU ont voulu prévenir. En effet, ces organisations avaient dans un communiqué commun appelé au «calme et à la retenue» tout en qualifiant de «regrettables» les annonces de résultats en dehors des voies légales. Une auto-proclamation que, la commission électorale indépendante nationale déplore tout autant, elle a par ailleurs jugé cette affirmation «prématurée» puis de «nulle et de nul effet». Le parti au pouvoir a pour sa part «condamné sans réserve une déclaration irresponsable» et a réitéré à l’endroit de ses sympathisants un appel à demeurer «calmes, sereins et mobilisés».

 Charles Assagba

Articles similaires

Laissez un commentaire

* En utilisant ce formulaire, vous acceptez le stockage et le traitement de vos données par ce site Web.

Le site Web nordsud utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que cela vous convient, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. J'accepte Lire la suite