Présidentielle au Burkina Faso: Plus de 700 électeurs aux urnes dans le Gbêkê

par NORDSUD
20 vues

A 18h GMT, les bureaux de vote doivent officiellement fermer et le dépouillement commencer. Ce dimanche 22 novembre, 6,5 millions d’électeurs burkinabé élisaient leurs députés et leur président. Un double scrutin sous la menace djihadiste empêchant la tenue des élections dans au moins 1/5e du territoire. Candidat à sa succession, le président sortant Roch Marc Christian Kaboré fait figure de favori. Ses principaux rivaux Zéphirin Diabré et Eddie Komboïgo espèrent le contraindre à un second tour et faire front uni.

A l’instar de leurs concitoyens restés au Burkina Faso, environ 750 électeurs burkinabé ont pris part à Bouaké, aux élections présidentielles qui se tiennent au pays des hommes intègres ce dimanche 22 novembre 2020. Il s’agit d’une première fois dans l’histoire de l’ex Haute Volta que des citoyens de l’extérieur prennent part à un scrutin présidentiel. Sur un total d’environ 6,5 millions d’électeurs burkinabé inscrits sur le fichier électoral, seuls environ 5500 personnes sont concernés par les élections sur le territoire ivoirien. A Bouaké, le vote a eu lieu au consulat général du Burkina Faso sis au quartier Dougouba. Aux dires du consul général Bourema Ki, deux bureaux de vote accueillent les électeurs. Les opérations se déroulaient bien à notre arrivée ce matin dans le centre de vote. Toutefois, un potentiel électeur Ouédraogo Mamadou est regretté n’être point sur la liste électorale. Venu de Yamoussoukro pour prendre part au scrutin le représentant local de l’Alliance pour la démocratie et la fédération sous-section du Rassemblement démocratique Africain (ADF-RDA),  dénonce le mode de recensement des électeurs. A l’entendre, la commission en charge des élections n’a recensé que les burkinabé titulaires de la carte nationale d’identité burkinabé au détriment de ceux possédant la carte consulaire. Cette situation a mis à l’écart bon nombre de burkinabé qui souhaitaient prendre part au vote au plan local. Outre la ville de Bouaké, les burkinabé résidant à Soubré dans le sud ouest ivoirien ont également pris part au vote. Au total, 13 candidats sont en lice pour accéder au palais de Kossyam notamment le président sortant Rock Marc Christian Kaboré  du Mouvement du peuple pour le progrès (MPP) élu en 2015 et le leader de l’opposition politique, Zéphirin Diabré de l’Union pour le progrès et le changement (UPC) et Gilbert Noël Ouédraogo de l’ADF-RDA.   

Allah Kouamé

Articles similaires

Laissez un commentaire

* En utilisant ce formulaire, vous acceptez le stockage et le traitement de vos données par ce site Web.

Le site Web nordsud utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que cela vous convient, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. J'accepte Lire la suite