La France annonce la mort de Ba Ag Moussa au Mali

par NORDSUD
25 vues

La France annonce la mort de Ba Ag Moussa, l’un des chefs jihadistes au Mali.

Une opération des forces Barkhane menée le 10 novembre 2020 en fin de journée aurait permis de «neutraliser» Ba Ag Moussa, décrit comme le «chef militaire» du u Groupe de soutien à l’Islam et aux musulmans (Gsim).

Une information confirmée dans un communiqué en date du 13 novembre signé de la ministre française des Armées. Florence Parly, a par ailleurs salué cette opération dont le bon déroulement a nécessité «d’importants moyens de renseignement ainsi qu’un dispositif d’interception composé d’hélicoptères et de troupes au sol». La neutralisation de Ba Ag Moussa est un «succès qui prive Iyad Ag Ghali de l’un de ses principaux adjoints», a indiqué la ministre des Armées.

Ce nom était en effet associé ces dernières années à de nombreuses attaques contre les forces maliennes et internationales. Il était donc considéré comme un des principaux chef jihadistes au Mali, selon le communiqué, qui précise qu’il était notamment chargé des nouvelles recrues.

Charles Assagba

Articles similaires

Laissez un commentaire

* En utilisant ce formulaire, vous acceptez le stockage et le traitement de vos données par ce site Web.

Le site Web nordsud utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que cela vous convient, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. J'accepte Lire la suite