Santé: Le privé s’installe dans le public

par NORDSUD
Publié: Dernière mise à jour le 60 vues

C’est l’une des grandes mesures, dans le cadre de la mise en application de la Couverture maladie universelle (CMU). Le conseil des ministres de ce mercredi 14 septembre 2022 a annoncé 8 décrets pour la transformation de plusieurs établissements sanitaires en Etablissements publics hospitaliers nationaux spécialisés.

Il s’agit du Centre national de transfusion sanguine de Côte d’Ivoire, du Centre national de prévention et de traitement de l’insuffisance rénale, de l’Institut Raoul Follereau, de l’Institut national de l’hygiène publique, de l’Institut national de cardiologie, du Centre national d’oncologie médicale et de radiothérapie Alassane Ouattara, du Laboratoire national de santé publique.

Selon Amadou Coulibaly, porte-parole du gouvernement, ces établissements auront désormais une gestion de type privé. Objectif pour le gouvernement : instaurer une nouvelle gouvernance dans ces établissements, avec l’implication de plusieurs acteurs.

Raphaël Tanoh

Articles similaires

Laissez un commentaire

* En utilisant ce formulaire, vous acceptez le stockage et le traitement de vos données par ce site Web.

Le site Web nordsud utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que cela vous convient, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. J'accepte Lire la suite