Yamoussoukro : Ce qui s’est passé

par NORDSUD
6 vues

Un affrontement a été évité de justesse à Yamoussoukro ce vendredi. Selon des sources jointes au téléphone, la tension couvait dans la capitale politique depuis plusieurs heures, à la suite des meetings éclatés du Rassemblement des houphouétistes pour la démocratie et la paix (Rhdp) qui, indique nos informateurs, ont écorché quelques adeptes de la désobéissance civile prônée par l’opposition. Plusieurs jeunes des quartiers comme MBokro et Morofé étaient donc sur les dents, après le passage des cortèges du Rhdp dans leurs fiefs.

Dans la nuit de jeudi à vendredi, ils vont ériger des barrages, interdisant tout accès auxdits lieux. Ce jeudi matin dans la matinée, certains des manifestants s’opposent même à un cargo de la police, d’après nos témoins. Il ne faudra pas longtemps pour qu’un autre groupe de manifestants, venant du quartier situé après l’hôtel le Président, connu sous le nom de Dioulakro, sortent également pour s’opposer à ces agissements.  Les deux cohortes vont se faire face. Après des jets de pierres qui feront quelques blessés, l’affrontement sera évité grâce à l’intervention de la gendarmerie. Le calme reviendra autour de midi. Mais la tension reste latente encore dans la capitale politique. Les quartiers comme MBokro, Morofê, sont toujours électriques, à quelques heures du vote.

Raphaël Tanoh, avec correspondance particulière

Articles similaires

Laissez un commentaire

* En utilisant ce formulaire, vous acceptez le stockage et le traitement de vos données par ce site Web.

Le site Web nordsud utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que cela vous convient, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. J'accepte Lire la suite