Affi N’Guessan et son décompte macabre

par NORDSUD
15 vues

Le président du Front populaire ivoirien (FPI) a réagi dans la soirée sur le déroulement du scrutin présidentiel de ce samedi 31 octobre. Au sortir d’un tête-à-tête avec Henri Konan Bédié à son domicile d’Abidjan-Cocody, l’ancien Premier ministre a avancé un bilan de 12 morts dans les violences qui ont émaillé la journée électorale.

«Malheureusement, nous déplorans, encore une fois, des morts là où il y a eu des affrontements.  Une douzaine l’heure actuelle dont quatre dans le Gôh et deux dans la sous-préfecture de Niablé», a révélé le candidat du FPI.

Dans sa déclaration, Pascal Affi N’Guessan s’est surtout félicité des bons résultats du mot d’ordre de désobéissance civile lancé par une partie de l’opposition pour dénoncer la candidature du président sortant, Alassane Ouattara. «Nos compatriotes ont boudé dans leur très grande majorité l’opération que monsieur Alassane Ouattara a tenté ce jour. Son coup d’Etat constitutionnel et électoral a été un échec. Les Ivoiriens ont refusé de s’associer à cette mascarade d’élection», a soutenu le nouveau porte-parole d’une partie de l’opposition ivoirienne.

Ouattara Ousmane

Articles similaires

Laissez un commentaire

* En utilisant ce formulaire, vous acceptez le stockage et le traitement de vos données par ce site Web.

Le site Web nordsud utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que cela vous convient, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. J'accepte Lire la suite