Facebook ne devient pas Meta

par NORDSUD
Publié: Dernière mise à jour le 38 vues

Facebook reversé dans Meta : un nouveau nom pour correspondre à ce que Mark Zuckerberg appelle le «métaverse», le mét univers, un internet du futur où l’on évoluerait en 3D. Mark Zuckerberg a officialisé le changement du nom de la société qui structure son empire technologique à l’occasion de l’ouverture de la conférence Facebook Connect, ce jeudi 28 octobre. La holding Facebook sera désormais baptisée Meta en référence à l’importance prise par le métavers dans les activités du groupe. Le nouveau groupe Meta inclut plusieurs entreprises et apps différentes, dont Facebook (le réseau social), Messenger, Instagram, Oculus et Portal.

Par ailleurs, souligne le spécialisé Tom’s Guide, “les utilisateurs pourront avoir un compte Meta bien distinct des comptes Facebook, WhatsApp et Instagram. Il n’y aura donc pas besoin d’avoir un compte Facebook pour se connecter au métaverse” rêvé par Mark Zuckerberg. Derrière ce concept, sorte de doublure du monde physique, le cofondateur de Facebook veut penser l’avenir d’Internet, après les ordinateurs et les téléphones portables, auquel le public aura accès pour interagir, travailler ou se divertir via les technologies (lunettes de réalité augmentée, casques de réalité virtuelle, etc.). En clair, Facebook reste Facebook mais c’est le nom de l’entité qui regroupe tous les produits acquis par Mark Zuckerberg qui est désormais Meta.

Symbolisé par un nouveau logo mêlant un « M » et le symbole de l’infini, Meta reflète les nouvelles ambitions de Mark Zuckerberg dans le métavers. Le milliardaire a détaillé pendant près d’une heure et demi sa vision de cet univers virtuel immersif censé dépasser les contraintes de l’internet mobile en apportant un sentiment de présence dans des mondes partagés en trois dimension.

Facebook a annoncé des investissements conséquents pour bâtir cette plateforme. 10.000 personnes seront embauchées lors des cinq prochaines années en Europe pour doubler les effectifs de la division Reality Labs, chargée de développer les expériences de cet univers aux États-Unis sous la direction d’Andrew Bosworth, un proche de Zuckerberg qui sera promu directeur de la technologie de Facebook l’an prochain. Mark Zuckeberg espère qu’un milliard de personnes se connecteront au métavers d’ici la prochaine décennie.

Bakayoko Youssouf

Articles similaires

Laissez un commentaire

* En utilisant ce formulaire, vous acceptez le stockage et le traitement de vos données par ce site Web.

Le site Web nordsud utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que cela vous convient, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. J'accepte Lire la suite