Future of Work : Quel sera l’impact de la technologie à l’horizon 2030 ?

par NORDSUD
103 vues

D’ici 2030, les développeurs de logiciels d’entreprise devront prendre en compte le décalage entre notre vie professionnelle et notre vie privée. Si à la maison, les collaborateurs sont entourés de technologies destinées au grand public et à la portée de tous, dans le cadre professionnel, la même logique ne s’applique pas. Sur le lieu de travail, les collaborateurs sont confrontés quotidiennement à des problèmes informatiques. Par conséquent, les développeurs vont peu à peu devoir créer des solutions intuitives et faciles d’utilisation pour le milieu professionnel.

Dans ce contexte, trois tendances devraient se dessiner :

L’analyse de l’audio et de la vidéo, dont les services de streaming ont été les pionniers, sera appliquée dans un contexte professionnel
Depuis environ trois ans, il est possible de convertir la voix en texte grâce à la fonctionnalité dictée disponible sur différentes technologies. Ce phénomène récent est amené à se développer et s’appliquera à l’avenir aux réunions professionnelles, qui seront automatiquement retranscrites à l’écrit, générant ainsi un ensemble de données très intéressantes à exploiter. Par exemple, un référentiel répertoriant toutes les décisions prises par une entreprise au cours des 30 dernières années aura une valeur immense. Quels que soient les environnements économiques, la capacité d’analyse du raisonnement issu de ces décisions sera très prometteuse.

Le pouvoir de la “connaissance opérationnelle” sera débloqué

Aujourd’hui, si un internaute demande à Google quelle est la hauteur de la plus grande tour de Dubaï, la Burj Khalifa, le moteur de recherche interrogera une multitude de données pour fournir les résultats les plus précis. Mais, ce n’est pas encore le cas dans le monde professionnel. Lorsqu’il s’agit par exemple de résultats trimestriels ou de planning d’activités, les équipes n’ont pas encore la capacité d’en extraire automatiquement certaines informations précises.

En 2030, les éditeurs de logiciels professionnels exploiteront les vastes quantités de données disponibles dans l’entreprise pour donner un sens à la montagne de documents à notre disposition. Qu’il s’agisse de documents Word, PowerPoint, de tableau Excel ou de PDF, ils seront en mesure d’indexer le contenu, d’analyser les données et d’apporter une vision plus large aux organisations, de manière instantanée et en respectant la vie privée.

Les outils d’Intelligence Artificielle, tels que ChatGPT, continueront d’évoluer, et les données seront utilisées pour générer de meilleures prévisions. Et si la direction souhaite revoir la politique de dépenses en entreprise ? Des outils intelligents de gestion des coûts analyseront le prix de chaque repas réglé par l’entreprise à Paris, puis adapteront de manière automatique la politique de dépenses de l’entreprise pour mieux respecter le coût moyen selon le lieu. Aussi, les prévisions financières et commerciales antérieures seront analysées pour générer automatiquement des scores de confiance et des prévisions de revenus à plus long terme. L’époque où les entreprises utilisaient les feuilles de calcul au hasard sera révolue. Les systèmes analyseront, pondéreront et généreront des estimations de la performance basées sur la probabilité.

Les équipes de travail seront globales
Au cours des trois dernières années, le télétravail, avec ses avantages et ses inconvénients, est venu bouleverser les habitudes et les codes de travail. Cependant, pour beaucoup d’entreprises, la proximité reste un élément clé du processus d’embauche. À mesure qu‘elles évoluent vers des outils plus intelligents et vers une plus grande utilisation des communications asynchrones, les organisations chercheront à attirer les meilleurs talents, quels que soient leurs lieux de vie. Dans certains secteurs, c‘est déjà le cas, et il n’est pas rare de voir des équipes composées de personnes vivant aux quatre coins du globe. Aujourd’hui certaines équipes sont composées de collaborateurs basés entre Paris et Londres, en passant par le sud de l’Europe, permettant ainsi de recruter les meilleurs talents, quelle que soit leur localisation.

Par Andy Wilson, Directeur des nouvelles solutions produits chez Dropbox

Articles similaires

Laissez un commentaire

* En utilisant ce formulaire, vous acceptez le stockage et le traitement de vos données par ce site Web.

Le site Web nordsud utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que cela vous convient, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. J'accepte Lire la suite