Trump annonce Truth social, son nouveau réseau social

par NORDSUD
16 vues

A l’instar de Sundar Pichai, le patron de YouTube, de Marc Zuckerberg qui est aux manettes de Facebook ou encore de Jack Patrick Dorsey, au gouvernail de Twitter, Donald Trump, l’ancien patron de la Maison blanche est désormais propriétaire de Truth Social, son propre réseau social.

En mars dernier, soit deux mois après avoir été réduit au silence sur Twitter, Facebook et YouTube, suite à l’assaut de ses partisans au capitole aux lendemains de la présidentielle de janvier, l’ancien Président américain, Donald Trump, avait annoncé la création de son propre réseau social. C’est désormais chose faite. «Truth Social» sera utilisable en version bêta sur invitation dès novembre 2021 et ouvert au grand public lors du premier trimestre 2022.

«Je suis enthousiaste à l’idée de commencer bientôt à partager mes idées sur Truth Social», a-t-il déclaré ce 20 octobre, dans le communiqué annonciateur du lancement de la plateforme. Un outil technologique qui cristallise les frustrations de l’ancien chef d’Etat et de grands espoirs. Truth Social permettra en effet de «résister à la tyrannie des géants des technologies», qui ont «utilisé leur pouvoir unilatéral pour réduire au silence les voix dissidentes en Amérique», a-t-il indiqué.

De fait, Donald Trump dénonce un deux poids deux mesures des mastodontes du secteur des réseaux sociaux. «Nous vivons dans un monde où les talibans ont une énorme présence sur Twitter alors que votre président américain préféré a été réduit au silence. C’est inacceptable», avait-il martelé. Ambitieux, le richissime homme d’affaires a fixé un cap pour son nouvel outil de communication. «Maintenant, Facebook et Twitter perdront encore plus de parts de marché», espère-t-il.

Charles Assagba

Articles similaires

Laissez un commentaire

* En utilisant ce formulaire, vous acceptez le stockage et le traitement de vos données par ce site Web.

Le site Web nordsud utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que cela vous convient, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. J'accepte Lire la suite