KKB, après avoir voté : «J’ai choisi de freiner l’hémorragie»

par NORDSUD
9 vues

Kouadio Konan Bertin (KKB) a choisi Lakota, à plus de 230 km d’Abidjan, pour accomplir son devoir civique. Après y avoir accompli son vote, le candidat indépendant à l’élection présidentielle de 2020 a salué le bon déroulement de l’opération avant de revenir sur le sens de sa candidature.

«Le sens de ma candidature, c’est la stabilité. C’est la paix. Il y a eu trop de morts dans ce pays. Trop de sang versé sur le sol de Félix Houphouet-Boigny. J’ai choisi de freiner l’hémorragie et faire en sorte que ce 31 décembre la Côte d’Ivoire reste débout et vivante», a soutenu l’ancien leader des jeunes du Parti démocratique de Côte d’Ivoire (Pdci).

Soulignons que des trois candidats retenus pour disputer ce vote avec le président sortant Alassane Ouattara, Kouadio Kanan Bédié est le seul a concourir effectivement. Henri Konan Bédié du Pdci et Pascal Affi N’Guessan du Front populaire ivoirien (FPI) ont décidé de boycotter le scrutin, appelant leurs militants à la désobéissance civile.

«J’ai choisi de faire la politique. J’ai choisi d’être un démocrate. En démocratie, il y a toujours un temps pour discuter et un temps pour décider. La décision se fait dans les urnes et par le peuple. Je suis heureux de voir ce jour le 31 octobre. Ce n’était pas évident. On a supporté les menaces de tout genre et on y a survécu», s’est défendu le challenger d’Alassane Ouattara.

Ousmane Ouattara

Articles similaires

Laissez un commentaire

* En utilisant ce formulaire, vous acceptez le stockage et le traitement de vos données par ce site Web.

Le site Web nordsud utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que cela vous convient, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. J'accepte Lire la suite