Le Rhdp présente son projet économique au patronat

par NORDSUD
14 vues

Dans le cadre de la campagne présidentielle pour l’élection du 31 octobre 2020, le directeur de campagne chargé des projets de société, Patrick Achi, était face au patronat le mardi 20 octobre 2020. A cette occasion, le secrétaire général de la présidence a expliqué le projet de son candidat Alassane Ouattara sur les perspectives économiques de la Côte d’Ivoire.

Le Rassemblement des Houphouëtistes pour la Démocratie et la Paix (Rhdp) prévoit de soutenir les secteurs porteurs de croissance. Le ministre d’Etat, Patrick Achi, a soutenu devant les acteurs du secteur privé ivoirien que son candidat a une politique économique libérale, mais souhaite impliquer toutes les chaînes de valeur mondiale afin de créer un environnement de compétitivité aux entreprises locales et en créant des champions nationaux. Cela devrait permettre de rapprocher davantage le partenariat Etat/secteur privé.  Il a souligné que l’Etat ivoirien a mis en place un Programme national de développement (PND) sur la période 2012-2015, pour un montant global de 11.000 milliards Fcfa. Et ce programme a continué de 2016 à 2020 pour un investissement de 30.000 milliards Fcfa pour soutenir l’industrialisation de l’économie.   

Durant les dix dernières années, le gouvernement ivoirien a prôné une politique de transformation structurelle de son économie qui a favorisé le développement du secteur secondaire, et son apport au PIB est passée de 22% en 2012 à 26% en 2019 soit 7 300 milliards de Fcfa : «Le rôle du secteur privé dans le développement économique est social dans notre pays est absolument déterminant», a rappelé Achi Patric en soulignant que le secteur privé constitue le principal levier de création de richesses et d’emplois.

Un secteur qui représente deux-tiers du total des investissements de la Côte d’Ivoire avec 83% des emplois et plus de 90% des recettes de l’Etat. Ces résultats ont permis au pays de sortir plus de 1,6 million de personnes de la pauvreté, de 2011 à ce jour, selon le gouvernement.

Invité pour échanger avec le patronat sur son programme de campagne, le candidat Alassane Ouattara a dû se faire remplacer par Patrick Achi en raison du décès de son oncle Cissé Moussa.

Prince Khalil

Articles similaires

Laissez un commentaire

* En utilisant ce formulaire, vous acceptez le stockage et le traitement de vos données par ce site Web.

Le site Web nordsud utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que cela vous convient, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. J'accepte Lire la suite