Plusieurs observateurs internationaux se disent satisfaits de l’élection

par NORDSUD
Publié: Dernière mise à jour le 15 vues


Dans le cadre de l’élection présidentielle du 31 octobre 2020, une mission internationale d’observation a séjourné en Côte d’Ivoire du 28 octobre au 02 novembre 2020. Cette mission de libéraux et démocrates africains et européens comprenait des leaders politiques, des parlementaires, des ministres, et des représentants d’organisations de jeunesse.

La mission était composée de personnalités de haut rang, originaires de Belgique, de Bulgarie, du Mali, du Maroc, de Roumanie et du Royaume Uni, et parmi elles, l’ancien chef de la mission d’observation de l’Internationale libérale lors de l’élection présidentielle de 2010. L’objectif de cette mission était d’observer le déroulement du processus électoral, afin de mieux comprendre le contexte ivoirien, et de tirer les enseignements en vue de les partager.


Au terme de son séjour, la mission a noté les observations suivantes : «La campagne électorale s’est déroulée dans l’ensemble, de façon transparente, ouverte et démocratique, dans le respect des dispositions légales relatives à la liberté d’expression et de rassemblement.
L’organisation des élections a tenu compte des mesures nécessaires pour faire face à la pandémie de Covid-19. Dans tous les bureaux de vote visités, les membres de la Mission ont pu constater un déroulement normal du scrutin, dans le calme et la sérénité. Tous les bureaux de vote visités ont reçu la dotation complète de matériel électoral et ont pu travailler dans des conditions efficientes. Les électeurs présents dans les bureaux de vote ont pu exercer leur droit de vote conformément aux dispositions prévues à cet effet, à savoir l’inscription préalable sur la liste électorale, la présentation d’un document d’identité et la prise de l’empreinte digitale de l’électeur.
L’usage des tablettes digitales pour la vérification de l’identité des électeurs a contribué à la sécurisation et à la crédibilité du processus», a signifié la mission dans une déclaration dont nous avons reçu copie
ce lundi.
Selon les observateurs, «la presse a relaté des incidents ayant empêché le vote dans certaines circonscriptions électorales. Un phénomène, semble-t-il, isolé dans la mesure où la Mission n’a pas observé de tels incidents dans les bureaux visités. Dans la totalité des bureaux de vote visités, les délégués des candidats étaient présents à l’exception des délégués de Pascal Affi N’Guessan et Henri Konan Bedie. Les délégués des candidats interrogés au cours des échanges se sont déclarés satisfaits du déroulement du scrutin». Selon les
observateurs, les électeurs interrogés ont exprimé leur satisfaction quant au déroulement de leur vote.


Raphaël Tanoh

Articles similaires

Laissez un commentaire

* En utilisant ce formulaire, vous acceptez le stockage et le traitement de vos données par ce site Web.

Le site Web nordsud utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que cela vous convient, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. J'accepte Lire la suite