Cérémonie de 7ème jour : Pluie de bénédictions et de dons pour Hambak

par NORDSUD
193 vues

Après son enterrement vendredi à Séguéla, le Premier ministre Hamed Bakayoko a eu droit à une autre commémoration ce dimanche à Abobo.

«Hamed Bakayoko ira au paradis». Les mots de la foule attroupée aux abords de la mairie d’Abobo sont sincères pour ceux qui les prononcent. Bloqués par l’important dispositif de sécurité déployé autour, à l’occasion de la cérémonie de 7ème jour du décès du Premier ministre, des ‘‘Abobolais’’ ont tout de même tenu à assister à ces prières, regroupés dehors.  

District des Savanes, le Woroba, le Centre, le Grand Nord, les représentants des grandes communes, les guides religieux, les chefs coutumiers, les amis, etc. tous, étaient présents ce dimanche dans l’enceinte de la mairie d’Abobo. Venus dans des boubous blancs, pour la plupart, les invités ont honoré cette cérémonie de sacrifice rituel avec des bénédictions et des dons. Une commémoration débutée par la lecture intégrale du coran, faite trois fois, afin que la miséricorde d’Allah le tout puissant soit avec Hamed Bakayoko, pour le repos éternel de son âme. Pour conclure, il y aura des bénédictions faites par Abou Balayoko, grand imam de Séguéla, Mohamed Konaté imam d’Abobo et le Cheick Ali Fofona, représentant du Cheick Mamadou Traoré, président du Conseil supérieur des imams, des mosquées et des affaires islamiques (Cosim).

Amour

Arrivé autour de 10h55, le président de la République Alassane Ouattara, accompagné de la Première dame Dominique Ouattara, a d’abord suscité un accueil chaleureux à l’entrée de la mairie. Le chef de l’Etat a ensuite laissé le soin à El Hadj Drissa Koné, conseiller spécial, chargé des Cultes et des affaires sociales de parler en son nom. Ce dernier a salué le peuple d’Abobo qui,  «dans une ferveur populaire, a su accueillir cette terrible nouvelle (ndlr, le décès d’Hamed Bakayoko), lorsqu’elle fut annoncée». Une nouvelle acceptée dans une douleur immense, mais avec «une remarquable dignité». Selon EL Hadj Drissa Koné, le choix d’Abobo comme lieu de cérémonie de 7ème jour a été voulu par le président de la République, pour l’amour et l’affection que cette commune populaire a su donner à son maire défunt, ‘‘Abobolais’’.

Un amour souligné par El Hadj Mamadou Bakayoko, le porte-parole de la famille Bakayoko. «Je voudrais remercier les parents d’Abobo, pour avoir adopté notre fils Hamed Bakayoko», dira Mamadou Bakayoko au nom de la famille. Une famille qui a également témoigné sa reconnaissance envers le chef de l’Etat pour son «implication personnel » dans l’organisation de la cérémonie des obsèques du Premier ministre ; pour son «assistance à la famille Bakayoko» depuis des années.

Le chef de l’Etat a fait un don de 31,5 millions FCFA lors de cette cérémonie de 7ème jour. Soit 10 millions pour la veuve Yolande Bakayoko et les enfants, 5 millions pour les frères et soeurs, 3 millions pour le Cosim, 10 millions pour les imams d’Abobo, etc.

Il y a eu en plus de cela, une pluies de dons.  Par exemple, la commune d’Abobo, conduite par la ministre Kandia Camara a offert 10 millions, le Rassemblement des houphouétistes pour la démocratie et la paix (Rhdp) a fait un don de 8 millions dont 5 millions à la veuve et les enfants. Au total, le Rhdp a contribué à ces obsèques à hauteur de 57 millions de FCFA. Le Woroba a aussi fait un don de 10 millions, ce qui porte à 53 millions sa contribution aux obsèques.

Raphaël Tanoh

Articles similaires

Laissez un commentaire

* En utilisant ce formulaire, vous acceptez le stockage et le traitement de vos données par ce site Web.

Le site Web nordsud utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que cela vous convient, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. J'accepte Lire la suite