Séguela: Hamed Bakayoko, idole de la jeunesse du Woroba

par NORDSUD
57 vues

Pour les jeunes de Séguela, capitale du district du Woroba, le Premier ministre, Hamed Bakayoko, reste un exemple non seulement pour les jeunes de la région mais surtout pour l’ensemble de la jeunesse ivoirienne.

Le jeudi 18 mars 2021, Diomandé Messatigui, président régional de la jeunesse du Woroba, a relevé que l’ex-Premier ministre reste une ‘’référence’’ pour sa terre parentale. Non sans évoquer les motivations  d’une telle assertion. «Dans le Woroba, pour nous jeunes de notre génération, quand on parle d’Hamed Bakayoko, c’est le stimulateur, l’inspirateur, le guide».

Poursuivant, il relève que «tout cela s’explique par son parcours. Il a toujours su relever tous les défis qui se sont présentés à lui. Parti de la création d’un journal à  25 ans, il a mis sur pied une radio. Il est devenu ministre des NTIC, ministre d’Etat, ministre de l’intérieur, ministre de la défense puis Premier ministre. Il s’agit d’un parcours croissant, crescendo. Hamed avait les qualités d’un guide, c’était un exemple et une référence.»  

Outre les réalisations d’infrastructures scolaires et sociales et les divers financements d’activités génératrices de revenus ou de dons en numéraires, Diomandé Messatigui retient que «Hamed Bakayoko a laissé beaucoup de traces dans les cœurs des Ivoiriens en donnant dans le silence et loin des regards des autres.»

La cerise sur le gâteau, c’est que le Golden Boy a contribué au retour des cadres dans le Woroba en créant l’entente, l’union et la solidarité entre eux.

Allah Kouamé, envoyé spécial à Seguela

Articles similaires

Laissez un commentaire

* En utilisant ce formulaire, vous acceptez le stockage et le traitement de vos données par ce site Web.

Le site Web nordsud utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que cela vous convient, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. J'accepte Lire la suite