Séguéla: L’hommage des 31 régions de la Côte d’Ivoire à Hambak

par NORDSUD
313 vues

Les 31 régions qui composent administrativement la Côte d’Ivoire ont procédé ce vendredi 19 mars 2021 à la présentation de condoléances à la grande famille Bakayoko. C’était au stade Losseny Soumahoro, archicomble lors des obsèques du Premier ministre, Hamed Bakayoko, décédé le 10 mars 2021 à Fribourg en Allemagne.

Pour avoir accès au stade, il fallait jouer des coudes. Messages de compassions, de reconnaissances et des dons divers ont meublé cette rencontre qui a mobilisé cadres, élus ainsi que les chefs traditionnels et des hommes politiques.

«Hamed Bakayoko est un homme respectueux des autres, attentif aux souffrances des autres, un grand serviteur de l’Etat. Hambak, vous nous avez quittés, mais votre souvenir ne nous quittera jamais. Le Rhdp perd quelqu’un d’exceptionnel», a confié Miezan Anoblé Félix, porte-parole des populations du Bas-Sassandra. Le secrétaire d’Etat priera pour le repos de l’âme de son frère Hambak qui avait pour compagnons de route dans la région Alain Donwahi, Jules Fregbo… Des dons en nature composés de colas, du piment et en numéraire ont été faits.

Avant lui, les délégations du district des Savanes, de l’Agnéby-Tiassa, puis celles du Grand-centre, du Goh Djiboua n’ont pas tari d’éloges pour le défunt. «Nous sommes fiers de ce fils que le Worodougou nous a donné», a lâché le porte-parole du district du Zanzan.

«L’homme Hamed a vécu utilement. L’homme était généreux. C’était un grand serviteur de l’Etat et de la nation. Hambak a vécu en héros. Et il est mort en héros. Nous pouvons dire au Président Alassane Ouattara que vous pouvez être fier de votre fils», a renchéri Epiphane Zorro Bi, au nom de la Marahoué-Sassandra.

Le député Béma Fofana, au nom des populations de Gbêkê, s’est dit consterné. Il a annoncé une cérémonie d’hommage à Hamed Bakayoko à Bouaké.

La belle famille de l’ex-Premier ministre, venue du district de la Comoé, n’est pas restée indifférente au deuil qui frappe les Bakayoko. Le ministre Aka Aouélé a prié le Seigneur pour le repos de l’âme de Hamed Bakayoko.

Puis la chambre des rois et des chefs traditionnels a également fait des dons suivis de ceux du Rhdp, son parti d’origine et du FPI.

Pour clore cette cérémonie de présentation de condoléances, les imams ont procédé à une prière avant de se diriger vers la mosquée centrale où a lieu la prière mortuaire après celle du vendredi.

Allah Kouamé, Envoyé spécial à Séguéla

Articles similaires

Laissez un commentaire

* En utilisant ce formulaire, vous acceptez le stockage et le traitement de vos données par ce site Web.

Le site Web nordsud utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que cela vous convient, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. J'accepte Lire la suite