Le Rhdp, le Pdci, le FPI, l’Udpci rendent hommage à Hamed Bakayoko

par NORDSUD
Publié: Dernière mise à jour le 70 vues

Le décès du Premier ministre Hamed Bakayoko survenu ce mercredi 10 mars en Allemagne des suites d’un cancer a soulevé une vague de réactions au sein des principaux partis politiques du pays. La direction exécutive du Rassemblement des houphouëtistes pour la démocratie et la paix (Rhdp) a rendu un hommage appuyé au chef du gouvernement.

«C’est avec une grande tristesse que j’ai appris la cruelle disparition le mercredi 10 mars 2021 du Premier ministre Hamed Bakayoko, chef du gouvernement, ministre de la Défense, membre du directoire du Rhdp», a souligné le directeur exécutif du parti, dans un communiqué dont nous avons reçu copie. Adama Bictogo a salué «un grand serviteur de l’Etat» qui aura consacré de nombreuses années de sa vie à servir la Côte d’Ivoire avec dévouement et loyauté. «Le Rhdp perd un de ses piliers les plus importants, un homme de devoir et de mission, qui, pendant 30 ans, a été au service de la politique pour servir son peuple», note M. Bictogo. Avant de présenter ses condoléances à la famille du défunt.

Pour sa part, Henri Konan Bédié, le président du Parti démocratique de Côte d’Ivoire (Pdci-RDA) s’est dit consterné du décès d’ «Hambak». «En cette douloureuse circonstance, j’adresse, au nom du Pdci-RDA et mon nom propre, mes sincères condoléances à son épouse, ses enfants et sa famille politique. Avec la disparition de monsieur Hamed Bakayoko, la Côte d’Ivoire perd un homme de convictions et de compromis», a signé ce 11 mars Henri Konan Bédié dans un communiqué.

De son côté, la direction du Front populaire ivoirien (FPI) «s’incline avec respect devant la mémoire du grand serviteur de l’Etat qu’a été l’illustre disparu». Le FPI dit se rappeler que le Premier ministre Hamed Bakayoko a été un collaborateur du président Laurent Gbagbo, en qualité de ministre de la Poste et des nouvelles technologies. «La disparition du Premier ministre Hamed Bakayoko est donc ressentie par le président Laurent Gbagbo comme celle d’un ancien collaborateur et d’un jeune frère. En cette douloureuse circonstance, le FPI et son président s’associent pleinement à la douleur qui étreint son épouse, ses enfants, sa famille biologique et sa famille politique», a fait savoir ce jeudi Dr Assoa Adou, secrétaire général du FPI dans une déclaration.

«Plus qu’un ami, Hamed Bakayoko fût pour moi un frère, un compagnon de lutte de longue date, notamment la gestion des crises estudiantines pendant les derniers instants du père de la nation le Président Félix Houphouët Boigny, et notre première entrée au Gouvernement ensemble en ce jour de 13 mars 2003. C’est avec consternation que je viens d’apprendre le rappel à Dieu de mon ami et frère, le Premier ministre Hamed Bakayoko», pleure Mabri Toikeusse, président de l’Union pour la démocratie et la paix en Côte d’Ivoire (Udpci).

Raphaël Tanoh

Articles similaires

Laissez un commentaire

* En utilisant ce formulaire, vous acceptez le stockage et le traitement de vos données par ce site Web.

Le site Web nordsud utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que cela vous convient, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. J'accepte Lire la suite