Botro: Patrick Achi lance les travaux de construction de 2 lycées professionnels

par NORDSUD
Publié: Dernière mise à jour le 78 vues


Une promesse faite le 27 novembre 2013 par le chef de l’État Alassane Ouattara aux peuples Satiklan et Gblo à l’occasion de sa visite d’État dans la localité est en train d’être tenue. Ce qui fait dire au maire de Botro, Yao Kouassi Maurice dit Akpolai Kouadio « Ce que Alassane Ouattara dit, Alassane Ouattara le fait ». Le Premier ministre, Patrick Achi Jérôme, a procédé le vendredi 24 mars 2023 dans le département de Botro en présence de l’ambassadeur de France Jean-Christophe Belliard au lancement officiel des travaux de construction de deux lycées professionnels. Il s’agit respectivement du lycée professionnel sectoriel aux métiers agricoles dans la commune de Botro et du lycée professionnel multisectoriel dans la commune de Diabo.

Ces deux localités sont séparées respectueusement de 17 kilomètres. Le lycée professionnel agricole de Botro sera construit sur une superficie de 25 hectares. C’est le Progamme national de développement (PND) par le biais d’un fonds de l’Agence française de développement (AFD) d’un montant de 3 653 013 903 milliards de francs Cfa qui le finance. Tout ceci rentre rentre dans le cadre du Contrat désendettement désarmement (CDD).

À la livraison de cet établissement dans 18 mois, soit en août 2024, l’école comprendra un dortoir de 120 places, une cantine de 200 places, une infirmerie avec lit d’observation, une salle de soin et une pharmacie, un château d’eau de 10.000 litres, des aires de jeux pour le football, le basket, le volley-ball.

« Note vision est de faire de ce lycée professionnel un véritable outil de développement régional », a relevé le ministre de l’Enseignement technique, de la Formation professionnelle et de l’Apprentissage. Aux dires de Koffi N’guessan, l’école recevra environ 350 stagiaires par an en formation initiale ou continue dans 4 filières liées à l’agriculture. Il s’agit des certificats d’aptitude professionnelle des techniques de mécanisation agricole, des techniques de maraîchage et des brevets de technicien en première transformation fermière, et brevets de technicien supérieur en gestion de système irrigué. Il est aussi prévu des formations par apprentissage et par alternance pour l’obtention de Certificat de qualification professionnelle ( CQP) dans les filières de maraîchage, de valorisation fermière et de système d’irrigation.

Quant au lycée professionnel multisectoriel de Diabo qui sort déjà de terre, il est en construction sur 20 hectares. Selon le ministre de tutelle, cet établissement est le fruit de la coopération entre la Côte d’Ivoire et la Chine. Il ouvrira ses portes à la rentrée scolaire 2023-2024 avec une capacité à terme de 1000 apprenants et un internat de 250 lits. Les enseignants seront formés en Chine.

Grâce à cet établissement, la commune de Diabo sera à mesure de fournir aux jeunes de la région les compétences nécessaires pour leur épanouissement dans plusieurs filières. Il s’agit au titre des filières enseignées la mécanique générale, les bâtiments et travaux publics, mécanique agricole, élevage, transformation agroalimentaire, agroalimentaire et de chaudronnerie soudure.

Le Premier ministre qui appelait à l’union et à la cohésion des cadres ainsi que des populations autour du chef de l’État s’est satisfait de la forte mobilisation au cours de cette journée. « Je suis heureux pour cette mobilisation exceptionnelle à Botro. Et je suis encore fier et heureux d’être ici pour deux raisons: la première concerne la jeunesse et la seconde l’agriculture », a indiqué le chef du gouvernement. Il était également heureux pour la reconnaissance par les maires de Diabo et Botro ainsi que des populations du développement économique et social prodigieux de la localité depuis 2011. En effet le maire Maurice Yao Kouassi dit Akpolai Kouadio a relevé que jusqu’en 2011, seulement 7 villages sur 63 étaient électrifiés dans la commune de Botro. En 10 ans, le taux d’électrification est passé à plus de 95%. Seulement 3 villages à ce jour ne sont pas encore électrifiés.

Allah Kouamé, correspondant permanent

Articles similaires

Laissez un commentaire

* En utilisant ce formulaire, vous acceptez le stockage et le traitement de vos données par ce site Web.

Le site Web nordsud utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que cela vous convient, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. J'accepte Lire la suite