Marine nationale: Le patrouilleur P400 Contre-Amiral Fadika accueilli en fanfare

par NORDSUD
232 vues

La marine nationale a accueilli ce 6 octobre 2022 le patrouilleur P400 à l’annexe de la base navale sise au Plateau, Quai fruitier. Le bâtiment P400 Contre-Amiral Fadika est long de 54,8 mètres pour 8 mètres de large et un déplacement de 480 tonnes en charge. Ce navire peut naviguer à une vitesse de 23 noeuds et dispose d’une autonomie de 5000 nautiques.
Armé d’un canon de 40 mm Bofors en plage avant et d’un canon de 20 mm GIAT F2 en plage arrière [et de deux mitrailleuses de 7,62 mm], il est mis en oeuvre par un équipage de 25 marins.


Le «contre-amiral Fadika» vient de rejoindre les quatre autres patrouilleurs de la marine ivoirienne. 
La sécurité des eaux territoriales ivoirienes est une priorité pour le président de la République, Alassane Ouattara. Dans le cadre de la sécurité et la sûreté maritimes, le ministère de la Défense avait signé un contrat portant sur l’acquisition de ce pavillon « Contre-Amiral Fadika », destiné à la marine nationale de Côte d’Ivoire.

Le 9 septembre 2022 dans la station balnéaire de Concarneau dans le Finistère en Bretagne (nord-ouest de la France), le patrouilleur hauturier type P400 de 54 m de long avait été livré à la Côte d’Ivoire. Ce qui concourt non seulement à la modernisation de la flotte maritime ivoirienne mais aussi à la maîtrise des risques croissants de la sécurité et la sûreté maritimes.

Ce patrouilleur doit son nom au Contre-Amiral Lamine Fadika, premier officier ivoirien de la marine nationale en juillet 1967, après son admission en 1964 au concours d’entrée à l’École navale de Brest. Nommé commandant de la marine nationale en 1970, il est promu contre-amiral en mars 1993.

Bakayoko Youssouf

Articles similaires

Laissez un commentaire

* En utilisant ce formulaire, vous acceptez le stockage et le traitement de vos données par ce site Web.

Le site Web nordsud utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que cela vous convient, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. J'accepte Lire la suite