Secteur minier : Endeavour et Teranga annoncent un accord

par NORDSUD
23 vues

Endeavour Mining Corporation (« Endeavour ») et Teranga Gold Corporation (« Teranga ») deux structures minières qui interviennent en Côte d’Ivoire, ont annoncé, lundi 16 novembre 2020, la conclusion d’un accord qui permettra la réunification des deux sociétés et l’acquisition de toutes les actions ordinaires de Teranga par Endeavour.

Sébastien de Montessus sera le président et le directeur général de la nouvelle société fusionnée.

Pour Sébastien de Montessus, Président and CEO of Endeavour, cet accord offre une opportunité importante : «En combinant nos actifs complémentaires en une compagnie agrandie, avec un profil de croissance organique robuste et une position de premier rang sur la très prometteuse ceinture birimienne de roches vertes, nous créons un champion aurifère en Afrique de l’Ouest et un producteur d’or parmi les dix premiers au monde. Nous sommes reconnus par les Etats d’Afrique de l’Ouest comme un partenaire de choix par notre engagement à employer des talents nationaux, à développer le leadership local et à travailler avec les parties prenantes de nos communautés d’accueil», a-t-il déclaré.

La combinaison d’Endeavour et de Teranga crée un nouveau producteur d’or parmi les dix premiers producteurs au monde avec une production annuelle moyenne de 1,5 million d’onces et des coûts de production faible par rapport à la moyenne de l’industrie.

Richard Young, Président and CEO of Teranga, s’est surtout réjoui de cette fusion ainsi que des progrès réalisés par l’entreprise qu’il dirige : «Nous sommes très heureux des progrès réalisés ces dernières années pour faire passer Teranga d’un simple producteur d’actifs à un producteur d’or de niveau intermédiaire et à faible coût. (…) C’est un honneur d’avoir eu l’occasion de travailler avec les personnes, les communautés et les gouvernements de nos pays hôtes, le Sénégal, le Burkina Faso et la Côte d’Ivoire», a-t-il indiqué.  

Le secteur minier ivoirien a enregistré en 2019 un bond de 30 % de son chiffre d’affaires pour se situer à 761,9 milliards de francs CFA contre 582,2 milliards de francs CFA l’année précédente.

Pince Khalil

Articles similaires

Laissez un commentaire

* En utilisant ce formulaire, vous acceptez le stockage et le traitement de vos données par ce site Web.

Le site Web nordsud utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que cela vous convient, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. J'accepte Lire la suite