Attribution des chambres: Le bout du tunnel pour les ‘‘Kosovos’’ ?

par NORDSUD
33 vues

Environ deux mois après les demandes d’attribution et de réattribution des chambres, les étudiants sont toujours dans l’attente des résultats. Si le retard est notable, l’attente en vaut la peine. Car, pour la première fois, le ministère de l’Enseignement supérieur et de la recherche scientifique a décidé de se pencher sur le cas des étudiants qui dorment dans les amphithéâtres, faute de tuteurs ou de chambres.

Rien qu’à l’Université Félix Houphouët-Boigny de Cocody, ces étudiants encore appelés ‘‘Kosovos’’ (normalement ce devrait être les Kosovars, allusion faite aux déplacés internes du Kosovo, ce pays d’Europe du sud-est, objet d’une guerre entre 1998 et 1999), sont au nombre de 300.  Selon le ministre Adama Diawara, la cité universitaire de Port-Bouët leur sera destinée, retapée dans le cadre du programme de réhabilitation des cités universitaires. Cette résidence comporte 2 000 lits.

Ce sont au total 5 000 lits qui seront attribués dans le cadre des attributions et des réattributions.  Sont concernées, la cité-rouge, la cité Mermoz.  Près de 60 000 étudiants sont chaque année dans le besoin de chambre pour une capacité d’environ 10 000 chambres sur toute l’étendue du territoire national.

Raphaël Tanoh

Articles similaires

Laissez un commentaire

* En utilisant ce formulaire, vous acceptez le stockage et le traitement de vos données par ce site Web.

Le site Web nordsud utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que cela vous convient, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. J'accepte Lire la suite