Madagascar: La police ouvre le feu sur des civils, 14 morts et 28 blessés

par NORDSUD
77 vues

D’après des sources locales, 14 personnes ont été tuées et 28 blessées lundi à Madagascar après que les gendarmes ont ouvert le feu sur des habitants en colère, autour d’une sombre affaire d’enlèvement. « Les gendarmes (…) ont tiré sur la foule », a déclaré le éputé du district d’Ikongo (est), où s’est déroulé l’incident.

Quatorze personnes ont été tuées et 28 blessées lundi à Madagascar après que les gendarmes ont ouvert le feu sur des habitants en colère, autour d’une sombre affaire d’enlèvement, selon des sources locale et médicale à l’AFP. « Les gendarmes (…) ont tiré sur la foule », a déclaré Jean Brunelle Razafintsiandraofa, député du district d’Ikongo (est), où s’est déroulé l’incident. « Neuf personnes sont mortes sur le coup », a affirmé Tango Oscar Toky, médecin en chef de l’hôpital local. Et sur 33 blessés reçus dans la matinée, cinq sont décédés à l’hôpital, ajoute-t-il.

Avec AFP

Articles similaires

Laissez un commentaire

* En utilisant ce formulaire, vous acceptez le stockage et le traitement de vos données par ce site Web.

Le site Web nordsud utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que cela vous convient, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. J'accepte Lire la suite