Le DG du Trésor encourage les jeunes de Botro à se prendre en charge

par NORDSUD
91 vues

Botro, localité située à 40 km de Bouaké, a été l’épicentre de violences électorales aux élections du 31 octobre 2020. Il n’y a pas eu de vote dans cette localité car des jeunes répondant à un mot d’ordre de boycott actif lancé par l’opposition ont érigé des barricades, coupé des troncs d’arbres, incendié des véhicules de l’armée et du matériel électoral. Au lendemain de ces violences, comme pour contredire les partisans de la désobéissance civile, plusieurs jeunes ont décidé de mettre sur pied une coopérative agricole intervenant dans les cultures maraichères, l’anacarde et le vivrier.  Une trentaine de jeunes venus des villages de Botro, de Languibonou et de Krofouinssou se sont réunis le 20 novembre 2020 au foyer Nanan Totokra de Botro pour parler de développement. A l’initiative de Konan Yao Ledji Pherdinand, conseiller municipal, et sur instruction du Directeur général du Trésor et de la comptabilité publique, Assahore Konan Jacques, bras valides ont donné corps à leur projet. François Amani, agent de développement rural et président de plusieurs coopératives exerçant dans la région de Gbêkê, a formé cette jeunesse à rentabiliser les atouts naturels dont disposent les localités pour avoir des revenus fiables en vue de garantir leur autonomie financière. Yves Koffi, Directeur départemental de la jeunesse, a salué l’initiative des jeunes par leur volonté manifeste de vouloir se prendre en charge.

Allah Kouamé

Articles similaires

Laissez un commentaire

* En utilisant ce formulaire, vous acceptez le stockage et le traitement de vos données par ce site Web.

Le site Web nordsud utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que cela vous convient, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. J'accepte Lire la suite