Gagnoa: Un homme retrouvé pendu

par NORDSUD
81 vues

Lundi noir au quartier Babré de Gagnoa. Ce matin-là, une découverte macabre a été faite dans la chambre de Prince Willy. Le coiffeur de profession s’est donné la mort par pendaison. Le corps sans vie de l’artiste était suspendu au bout de son drap de lit. L’autre bout du pagne étant solidement rattaché au plafond, sur un chevron. Qu’est-ce qui a bien pu pousser le coiffeur à agir de la sorte ? Personne, dans l’entourage de la victime ne le sait. C’est un homme, a-t-on appris, qui vivait avec sa concubine lorsqu’une dispute éclata dans le couple. La femme se retire dans sa famille. Laissant son homme seul dans cette maison d’une pièce.

Le différend étant désormais réglé, il était question que Willy apporte le transport de sa femme afin qu’elle regagne le foyer conjugal. Les jours passent et Willy ne s’est pas encore exécuté. Sa femme tente de rentrer en contact avec lui en l’appelant sur son téléphone portable.

En vain. Elle prend l’attache de sa camarade du quartier à qui elle demande de se rendre au domicile, pour comprendre ce qui se passe. Les voisins de la cour font savoir que la dernière fois qu’ils ont vu le coiffeur remonte à trois jours. Eux-mêmes inquiets de cette absence prolongée frappent à la porte du concerné. Elle est fermée à double tour. On force donc la fenêtre pour jeter un coup d’œil à l’intérieur. Une forte odeur se dégage de la chambre. Le corps du locataire était en début de décomposition. Alertée, la police fait le constat d’usage. Puis le corps est enlevé par les pompes funèbres.

Lyne Zahui, correspondante régionale

Articles similaires

Laissez un commentaire

* En utilisant ce formulaire, vous acceptez le stockage et le traitement de vos données par ce site Web.

Le site Web nordsud utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que cela vous convient, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. J'accepte Lire la suite