Présidentielle: Tout le monde sera fouillé

par NORDSUD
Publié: Dernière mise à jour le 30 vues

Des incidents ont émaillé la journée de ce vendredi. Invité ce soir sur le plateau télévisé de la RTI, le ministre de la Sécurité et de la protection civile, le général Vagondo Diomandé, a informé qu’une quarantaine de sous-préfectures avaient été touchées par des troubles lors de cette journée. Mais des troubles mineurs. «Les gens sont à la recherche du sensationnel», a indiqué le ministre. Pour ce qui s’est passé à Yamoussoukro, il a expliqué que des rumeurs ventilées par des gens ont fait croire que la population baoulé tentait de brûler des magasins de la communauté Dioula.  Ce qui a failli provoquer un affrontement entre les deux communautés. Mais une situation qui a été évitée grâce à l’implication  des autorités. Concernant l’élection, le ministre a rassuré que «tout le monde peut aller voter en toute sérénité. L’opération barrissement de l’éléphant est lancée (…) Tout le matériel électoral a été cheminé à bon port (…). Sur chaque bureau de vote, il y a un déploiement de forces». Selon lui, instruction a été donnée aux forces de l’ordre pour que personne n’ait accès aux bureaux de vote avec du matériel qui puisse créer du désordre. «Tout le monde sera fouillé avant de voter», a ajouté l’invité de la RTI.

Raphaël Tanoh

Articles similaires

Laissez un commentaire

* En utilisant ce formulaire, vous acceptez le stockage et le traitement de vos données par ce site Web.

Le site Web nordsud utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que cela vous convient, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. J'accepte Lire la suite